New Horizons: towards universal water access by 2030 // De nouveaux Horizons: vers l’accès universel à l’eau d’ici à 2030

by Ton Schouten, Chair of RWSN

Ton Schouten, Chair of RWSN

Ton Schouten, Chair of RWSN

The world has signed off on the Sustainable Development Goals. Goal 6 is the big water and sanitation goal and includes targets for water services and water resources: universal access to a safe and affordable water supply, but also targets for water quality, water use efficiency, water related eco systems and water resources.

Le monde s’est engagé sur des Objectifs de Développement Durable. L’Objectif 6 est le grand objectif pour l’eau et l’assainissement et inclue des cibles pour les services d’eau et les ressources en eau : accès universel à un approvisionnement en eau potable sûr et accessible financièrement, mais aussi des cibles sur la qualité de l’eau, l’usage efficient de l’eau, les écosystèmes reliés à l’eau et les ressources en eau.

On top of that there is a target to increase community participation and a goal to expand international cooperation and capacity building support. Compared with the MDGs the ambition level has gone up enormously. Imagine these goals will be achieved, than we may be the last generation to witness people having to take water from rivers and people dying of diarrhoea.

Achieving these targets is not just a counting exercise; these targets cannot be achieved by tweaking here and there, spending a bit more money, building capacities here and there, adapting policies. These targets will force governments and development partners to do business differently. They will force governments to take public service delivery seriously, take citizens and their demands seriously and invest public finance in water supply. Not only in the hardware but in particular in the systems to keep the hardware going.

That is not news, intellectually we all know that. And actually looking at the economic growth figures of many countries in Africa and Asia, it should be feasible in the 15 years to come. But do governments really care? Are they really willing to take up the responsibility and invest in water and sanitation, in the institutions, the people, the systems to ensure sustained water supply from sustained water resources? Will we really see economies grow simultaneously with reliable access to water for everyone?

Will Development Partners reserve parts of their funding for the national systems, for building capacities of people and institutions and engage with country sector reform for 10 years and more? Will they challenge but align with government priorities and planning? Or will they continue counting boreholes in projects of 5 years or less?

This is not to say that this is not happening already, but it is a moment in time to do more and overcome institutional hurdles. Goal 6 and its targets offer great challenges and great chances. In fact, the targets are an extra push to transfer from water supply driven mainly by aid funding and aid directives to water supply driven by confident and motivated governments planning a prosperous and healthy future for their citizens – jointly with critical but engaged Development Partners. That may be a dream, but that is the great thing about the Goals: they not only show the real values of mankind and what mankind potentially is capable of achieving, they also trigger the imagination and our creative forces to make this happen. Have a great 15 years and let us know what you encounter and learn on the way.

//

En plus de tout cela, il y aussi une cible qui vise à augmenter la participation des communautés et un objectif pour étendre la coopération internationale et le soutien au renforcement de capacités. En comparaison des OMD, le niveau d’ambition s’est fortement élevé. Imaginez que ces objectifs soient atteints alors nous serions la dernière génération à être témoins de personnes obligées d’aller chercher l’eau à la rivière ou de personnes mourant de diarrhées.

Atteindre ces objectifs n’est pas seulement un exercice comptable ; ces cibles ne peuvent pas être atteintes en faisant de petits ajustements ici et là, en dépensant un peu plus d’argent, en renforçant les capacités ici et là, en adaptant les stratégies. Ces cibles vont obliger les gouvernements et les partenaires au développement à faire le travail différemment. Elles vont obliger les gouvernements à prendre en considération la fourniture du service public, à prendre les citoyens et leurs demandes au sérieux et à investir l’argent public dans l’approvisionnement en eau potable. Et investir pas seulement dans le hardware mais particulièrement dans les systèmes pour que le hardware marche.

Ce n’est pas nouveau, intellectuellement nous le savons tous. Et actuellement si on se réfère aux chiffres de plusieurs pays en Afrique et en Asie, cela serait faisable dans les 15 années à venir. Mais est-ce que les gouvernements s’y intéressent vraiment ? Sont-ils vraiment prêts à endosser cette responsabilité et à investir dans l’eau et l’assainissement, les institutions, les personnes, les systèmes pour garantir l’approvisionnement en eau potable sur la base de ressources en eau durable ? Allons-nous vraiment voir les économies se développer simultanément avec un accès sûr à l’eau pour tous ?Les partenaires au développement vont-ils réserver une partie de leur financement pour les systèmes nationaux, pour construire les compétences des personnes et des institutions et s’impliquer dans les réformes sectorielles nationales pour dix ans et plus encore ? Vont-ils questionner mais s’aligner sur les priorités et la planification des gouvernements ? Ou vont-ils continuer à comptabiliser les forages dans des projets de cinq ans ou moins ?

Ce n’est pas pour dire que cela n’arrive pas aujourd’hui, mais que c’est le moment de faire plus et de dépasser les obstacles institutionnels. L’Objectif 6 et ses cibles offrent de grands défis et de grandes opportunités. En fait, les cibles sont un coup de pouce pour passer de l’approvisionnement en eau potable en général impulsé par l’aide au développement et les directives de l‘aide à un approvisionnement en eau potable piloté par des gouvernements confiants et motivés à planifier pour leurs citoyens un futur prospère et en bonne santé- en collaboration avec des partenaires aux développement critiques et engagés. C’est peut-être un rêve mais c’est ce qui est bien avec les Objectifs : non seulement ils montrent la réelle valeur de l’humanité et ce qu’elle peut atteindre, ils libèrent aussi notre imagination et nos forces créatives pour que cela arrive. Passez bien les 15 prochaines années et dites-nous ce que vous avez rencontré et appris en chemin.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s